Tout savoir sur l’assurance propriétaire non-occupant

Une maison temporairement inhabitée est sujette à des risques divers qui pèsent sur le propriétaire. Le fait de ne pas louer sa bâtisse constitue un réel coût d’opportunité car en cas de dommages survenus sur le bâtiment, le propriétaire peut ne pas avoir les fonds nécessaires pour assurer sa réhabilitation. Pour éviter une telle situation, les compagnies proposent la formule de l’assurance propriétaire non-occupant afin de garantir les dommages pouvant survenir au niveau d’une maison inoccupée. Pour en savoir plus sur l’assurance propriétaire non-occupant, consultez cet article.

Qu’est-ce qu’une assurance propriétaire non-occupant ?

L’assurance propriétaire non-occupant permet au propriétaire d’une maison inoccupée de garantir les éventuels dommages qui peuvent survenir au niveau de la bâtisse. Une maison inhabitée est sujette à divers risques tels que les fuites d’eau, une incendie ou encore un problème d’électricité. La réalisation des risques précités peuvent dans certains cas devenir insupportable sur le plan financier. La souscription d’une assurance propriétaire non-occupant représente donc une sécurité financière pour le propriétaire. 

La pertinence de cette assurance est aussi justifiée par le fait que les dommages éventuels de la maison inhabitée peuvent causer des désagréments aux voisins. En ce sens la responsabilité civile du propriétaire sera engagée. Mais l’impact du contentieux sera maîtrisé du fait de la garantie souscrite qui permettra de réparer le tort. Vous pouvez souscrire votre contrat d’assurance propriétaire non-occupant avec Leader souscriptionIl convient de préciser que sur le plan légal, la souscription à une assurance propriétaire non-occupant n’est pas une obligation même si l’importance d’une telle garantie n’est plus à démontrer. 

Les risques couverts par l’assurance propriétaire non-occupant

La couverture des risques dans le cadre d’une assurance PNO dépend des types de garanties souscrites. S’agissant de la garantie des risques locatifs, elle couvre les risques généraux d’une maison en attente de locataire notamment les incendies, les fuites d’eau ou encore les explosions. Une garantie supplétive couvrant les biens mobiliers peut aussi être souscrite lorsque le logement est meublé. Lorsque la probabilité de porter atteinte aux voisins est forte, vous pouvez souscrire une garantie ‘’recours des voisins et des tiers’’ afin de faire face à la responsabilité civile. A côté de ces couvertures nous avons aussi la garantie ‘’trouble de jouissance’’ qui assure la responsabilité civile du propriétaire dans le cas où les conditions d’utilisations optimales du logement ne sont pas réunies conformément au bail. Avoir la culture de l’assurance est donc très important en ce sens où elle sécurise toute les opérations du souscripteur.