Pourquoi faire une abdominoplastie ?

De plus en plus d’adultes en France se tournent vers la chirurgie esthétique. L’abdominoplastie est une chirurgie du ventre. Elle consiste à retirer un excès de peau. Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à avoir recours à ce genre d’intervention. Nous montrerons dans la suite ce qui peut justifier cela. 

A la suite d’un accouchement

Après un accouchement, beaucoup de femmes se retrouvent avec une peau moins tonique, moins ferme. Certaines vont donc se mettre à porter des vêtements très larges. Il est important de rappeler que parfois, même après un bon régime alimentaire et en pratiquant un sport de manière régulière, cet excès de peau au ventre peut persister. Pourquoi ne pas tenter la chirurgie esthétique ? Celle-ci nous permet d’une part de nous débarrasser de cette peau et d’autre part d’obtenir une belle silhouette. La chirurgie esthétique du ventre sert donc (entre autres), à aider les femmes qui ne se sentent plus bien dans leurs corps après une grossesse. En revanche, avant de se lancer dans une telle opération, il faut prendre toutes vos précautions et discuter de vos inquiétudes avec le praticien. Nous vous donnons dès lors rendez-vous dans cette clinique pour une abdominoplastie réussie. 

Après une importante perte de poids 

Les nouvelles découvertes scientifiques ont entraîné et entraîne encore l’évolution de la médecine notamment en matière de chirurgie plastique. Aujourd’hui, de manière efficace, les chirurgiens esthétiques réalisent des exploits notamment en ce qui concerne l’abdominoplastie. On constate que les personnes qui étaient en surpoids, après avoir perdu plusieurs kilos, ont tendance à avoir de la peau qui pend. Si celle-ci est localisée au niveau de leur ventre, cela peut malheureusement créer des complexes. De ce fait, si cet excès de peau vous empêche d’être à l’aise dans vos vêtements, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un bon chirurgien plastique. Celui-ci sera à même de vous indiquer si, oui ou non, l’opération est nécessaire.