Comment se calcule l’allocation personnalisée d’autonomie ?

À partir de 60 ans, il arrive fréquemment que les personnes âgées aient besoin d’une aide supplémentaire pour les petits gestes du quotidien. C’est dans cette perspective que l’allocation personnalisée d’autonomie est délivrée afin de donner un petit coup de pouce aux personnes souhaitant être accompagnées ou accueillies dans un établissement spécialisé. Or, son calcul repose sur une grille standardisée, la grille AGGIR, dont il convient de prendre connaissance afin que vous puissiez déterminer le montant approximatif des allocations qui vous sera versé. 

Qu’est-ce que l’allocation personnalisée d’autonomie ?  

L’allocation personnalisée d’autonomie est un droit universel accordé aux personnes âgées de 60 ans et plus. Elle est attribuée sans condition de ressources et lorsque la personne rencontre une perte d’autonomie. Pour l’accompagner au quotidien, elle peut donc être délivrée dans le but de régler un service d’aide à domicile ou pour intégrer un établissement d’hébergement comme une maison de retraite ou un EHPAD. Sa souscription passe par la mise en place d’un plan personnalisé qui contient les aides nécessaires à apporter à la personne au quotidien. Et pour cela, il est important de pouvoir déterminer le degré d’autonomie physique mais également psychologique de la personne à encadrer qui se calcule à partir de la grille AGGIR.  

Le calcul de la grille AGGIR 

La grille AGGIR est un outil standardisé qui vise à évaluer le degré de dépendance de la personne âgée. En seulement deux minutes, il vous sera donc possible de déterminer la perte d’autonomie (GIR) de la personne concernée qui ouvrira au droit d’allocation personnalisée. Par exemple, le GIR 4 cible des personnes qui ont du mal à préparer le repas ou à effectuer des soins corporels. Le GIR 3 équivaut à une perte d’autonomie locomotrice, même si l’autonomie mentale est conservée. Le GIR 2 cible des personnes dont les fonctions mentales sont altérées et qui ont énormément de mal à se mouvoir. Quant au GIR 1, la dépendance est totale et nécessite impérativement l’intervention de professionnels. Quelle que soit votre situation, vous pourrez facilement vous rendre sur des sites spécialisés qui vous proposent un calcul rapide afin que vous puissiez connaître le montant de votre allocation.