Découvrez les bienfaits d’un investissement sous le statut LMNP

L’immobilier reste l’un des principaux choix d’investissement des Français. C’est un mode de placement qui permet d’accroître ses revenus grâce aux recettes provenant de la location. L’investisseur a également la possibilité de payer moins d’impôts en raison des avantages fiscaux mis en place pour booster le secteur de l’immobilier locatif. La loi Pinel est un exemple des mécanismes de défiscalisation institués afin de satisfaire la demande de logement dans les zones tendues. De même, les avantages de l’investissement sous le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel) sont multiples. Nous vous proposons de les découvrir dans cet article. 

Le caractère simple et souple du statut LMNP

Investir en loueur meublé non professionnel, c’est faire le choix de la simplicité et de la flexibilité. En effet, il est inutile de créer une entreprise. Vous n’aurez qu’à user de votre nom propre pour être en mesure d’exercer en qualité de LMNP. La seule formalité requise sera de procéder à l’envoi d’un formulaire POi (Plan d’opération interne) pour notifier le commencement de votre activité. Il faut souligner que vous n’êtes pas tenu de conserver cette activité de LMNP. Il vous est loisible de reprendre votre logement afin d’en faire un usage personnel ou de le céder.

Un marché florissant

Le marché de la location en meublé non professionnel est assez lucratif. Surtout pour ce qui concerne les logements de surfaces réduites de type studios et deux pièces au niveau des métropoles, des villes universitaires, ainsi que des régions touristiques où la richesse de la culture fait partie des éléments qui attirent les voyageurs. L’investissement en LMNP est plus rentable. De plus, le bien immobilier peut être mis en location à un prix plus élevé et il n’est pas malaisé de trouver une clientèle.

De nombreux avantages fiscaux

Investir avec le statut LMNP permet de bénéficier de certaines facilités sur le plan fiscal. Les recettes issues de la location meublée sont soumises au même régime que les bénéfices industriels et commerciaux (BIC). L’abattement est de l’ordre de 50 % dans le cas où les revenus locatifs s’élèvent à moins de 32 000 euros. Cet abattement forfaitaire est ramené à 71 % si la location meublée est relative au tourisme classé. Qui plus est, le loueur a l’opportunité de récupérer la TVA sur le prix d’achat du bien.